Comment (pourquoi) tester son idée de startup ?| Plandaction
Comment et pourquoi tester son idée de startup

Vous avez une idée de business ? Comment la tester avant de la lancer ?

Lorsque vous vous préparez à créer une entreprise, vous devez tester votre idée d’entreprise pour vous assurer qu’elle est viable.

Ne vous précipitez pas dans le lancement d’un produit ; sans une réflexion et une planification approfondies, il pourrait s’agir d’un gaspillage de ressources essentielles en cas d’échec.

Alors si vous avez une idée de création d’entreprise il est sage de la tester avant de consacrer du temps et de l’argent au développement d’une entreprise ou d’un produit pour lequel il n’existe pas de marché.

Voici huit étapes qui vous aideront à vous assurer que votre idée de produit répond à un besoin mondial, avant de la lancer.

Cet article s’adresse aux entrepreneurs qui se préparent à lancer une nouvelle entreprise et qui ont besoin de tester leur idée.

L’importance de tester son idée de startup avant de la lancer

 

Tester son activité avant de créer son entreprise est essentiel à sa réussite.

Si vous supposez aveuglément qu’une idée sera un grand succès, vous risquez de perdre beaucoup de temps, d’argent et d’autres ressources investies dans son lancement.

Les entrepreneurs sautent souvent cette étape parce qu’ils sont pressés de lancer leur produit.

Ils ne créent pas de Business plan ou de Business model sur la base de leurs tests/études de marché, et poursuivent leur voyage commercial sans feuille de route.

De plus, ils ne parviennent pas à identifier exactement leur public cible. Tant que vous n’aurez pas testé votre idée, vous ne saurez pas qui la trouvera utile.

Sans cette information, votre marketing risque de tomber dans l’oreille d’un sourd, ce qui ne vous mènera nulle part avec votre idée de produit, même si elle est excellente.

Ce qu’il faut retenir : Tester votre idée d’entreprise est une étape préliminaire nécessaire pour identifier votre marché cible et affiner votre idée d’entreprise en fonction de ses besoins réels.

Pour compléter votre lecture : Idées de business en ligne: Les meilleures options pour réussir

Vous êtes prêt. Vous avez une idée et vous aimeriez la transformer en une entreprise ? Ne quittez pas votre emploi pour l’instant.

 

La meilleure des approches consiste à tester d’abord votre idée, et à voir s’il existe réellement un marché rentable pour elle.

Souvent, nous nous attachons émotionnellement à nos grandes idées. Certaines personnes sont tellement convaincues que leur idée va rapporter beaucoup d’argent, ou changer le monde, qu’elles investissent beaucoup plus de temps et d’argent qu’elles ne le devraient.

Si vous avez déjà regardé l’émission Shark Tank sur ABC, vous connaissez bien l’aspirant entrepreneur qui a investi des centaines de milliers de dollars de son propre argent (si ce n’est plus) et des années de temps, sans réaliser de ventes significatives ou de progrès mesurables.

Il existe une meilleure façon de lancer votre idée, et elle consiste à utiliser la méthodologie allégée popularisée par l’écrivain, consultant et entrepreneur technologique Eric Ries.

Au lieu de quitter votre emploi, de brûler toutes vos économies et d’éprouver des niveaux de stress sans précédent pour une idée non testée, testez-la tout simplement.

Utilisez le processus « construire, mesurer, apprendre » tel que préconisé dans le processus Lean Startup – tout en conservant votre sécurité d’emploi actuelle. Si votre idée est gagnante, vous le saurez bien assez tôt, et vous pourrez alors faire le saut et devenir un entrepreneur à plein temps.

A lire : 20 idées de création d’entreprise à absolument connaître

 

Comment tester son idée d’entreprise ?

Avant de créer son entreprise, il est indispensable de passer par ces huit étapes afin de tester votre idée d’entreprise et déterminer sa proposition de valeur.

1. Formaliser son idée

Même si vous êtes enthousiaste à l’idée de votre nouvelle entreprise, il est préférable d’attendre un peu avant de la tester, a déclaré Alexandre Mars, investisseur et entrepreneur en série.

« Après avoir passé par le processus d’écriture d’un tas d’idées, je n’aime pas me précipiter dans la construction d’un plan d’affaires ou le recrutement de l’équipe », a déclaré Mars. « J’aime attendre quelques semaines, pour voir quelles idées me tiennent vraiment à cœur. »

Il ne va de l’avant que s’il a l’intime conviction que le monde a vraiment besoin de son idée.

« Une fois que j’ai passé ce cap, la meilleure façon de tester une idée d’entreprise est de construire un prototype et de le montrer aux gens pour obtenir un retour honnête et authentique », a-t-il déclaré. [Vous cherchez une idée d’entreprise ? Consultez notre processus pour trouver de nouvelles idées de business].

2. Créer un MVP (produit minimum viable)

Suivre le modèle du lean startup est un excellent moyen de développer votre entreprise. Le plus important est de créer un produit minimum viable (MVP).

Un MVP est « la forme la plus simple de votre idée que vous pouvez effectivement vendre en tant que produit », a déclaré Eric Ries, un entrepreneur de la Silicon Valley et l’auteur de The Lean Startup (Crown Business, 2011).

En s’appuyant sur les principes de Lean Six Sigma, le livre de Ries préconise de disposer d’une version du produit à tester et à commercialiser dès le début du processus de développement, de sorte que toute mise au point ou modification soit effectuée en réponse à un véritable retour d’information du public cible.

3. Parler à vos potentiels clients

Lorsque votre premier prototype ou service test est prêt, présentez-le à des clients cibles potentiels.

Vous devriez parler et/ou sonder au moins 50 clients potentiels, pour voir s’ils s’identifient au problème que vous essayez de résoudre. En d’autres termes, vous devez découvrir s’il s’agit d’un problème réel pour une majorité de votre marché cible, ou seulement pour quelques-uns.

Cependant, pour vraiment mettre votre nouvelle idée d’entreprise à l’épreuve, sélectionnez soigneusement vos 50 clients ou clients potentiels.

Identifiez les personnes de cette cible dont vous savez qu’elles sont sceptiques et critiques. Ces personnes peuvent être des clients irascibles à la suite de rencontres précédentes ou des amis qui adoptent toujours le point de vue du verre à moitié vide.

L’idée est de créer un groupe test et de demander à ces personnes de critiquer vos idées.

4. Adapter l’offre à vos Buyers Persona

Isenberger un investisseur et un serial entrepreneur a adopté une approche pour tester 5by, une  application de recherche de vidéos sur Internet qu’il a développée et vendue depuis.

Isenberger et son équipe se sont rendus dans des campus universitaires et ont montré des maquettes de ce à quoi le produit allait ressembler. Les réactions des étudiants leur ont été précieuses pour affiner l’idée originale.

« Nous avons pu rapidement nous rendre compte que les gens étaient frustrés de ne pas pouvoir ouvrir une application et trouver les meilleures vidéos Internet dans le domaine qui les intéressait en appuyant simplement sur un bouton », a-t-il déclaré.

M. Isenberger s’est rendu compte que son idée commerciale initiale et sa maquette étaient un bon début, mais qu’elles devaient être affinées.

« Nous avons rapidement su que nous étions sur la bonne voie et nous nous sommes concentrés sur le développement du produit.

5. Formaliser son idée et créer votre 1ère landing page

Une fois que vous avez trouvé et validé votre idée auprès de votre public cible, il faudra la formaliser pour créer votre 1ère landing page.

Pour commencer vous n’aurez besoin que d’un simple site internet (1 page) pour faire passer votre message et de l’utilisation des médias sociaux pour recruter de nouveaux clients. L’utilisation des médias sociaux sont d’excellents moyens de fournir des informations et de surveiller le nombre de personnes intéressées par ce que vous vendez.

Le nombre de clics sur les annonces et le nombre de personnes qui remplissent votre formulaire vous permettront de savoir si l’idée va faire son chemin.

6. Créer un plan d’action et utilisez le

Tout le travail préparatoire sera inutile  si vous ne réalisez pas suffisamment d’actions pour obtenir une bonne mesure du marché.

Une fois que vous avez un produit viable, vous devez agir en fonction de l’intérêt qu’il suscite,

Faites une liste de 100 choses que vous pouvez faire pour faire connaitre votre produit, puis exécutez cette liste de 100, et dans le processus, parlez du produit à au moins 1 000 personnes.

Si vous faites cela, vous aurez des données sur votre produit.

Vous saurez qui s’y intéresse, quelles stratégies de marketing ont fonctionné ou non, et comment vous pouvez vous améliorer, autant d’étapes précieuses pour faire décoller votre idée et votre entreprise.

7. Test and Run : le combo gagnant

Trop d’entrepreneurs ont peur d’échouer et ne se mettent donc pas en position de le faire.

Souvent, cela se traduit par le fait d’éviter d’explorer de nouvelles idées ou de ne pas tester correctement une idée de produit avant de la lancer.

En adoptant une attitude d’expérimentation (test and run), vous serez plus enclin à faire des erreurs et à tester une variété d’idées différentes.

Votre modèle économique dégagera davantage de valeur à long terme, car vous donnerez à davantage d’idées une chance de se concrétiser. Dans ce cas, l’échec est également considéré comme un succès, car il vous permet de mieux comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans ce monde des affaires en constante évolution.

 

8. Ne négligez pas le Design Thinking dans votre processus

Le design thinking implique les processus cognitifs, stratégiques et pratiques de développement de nouvelles idées ou de nouveaux produits.

Elle aide les innovateurs à redéfinir les problèmes et à créer des solutions meilleures et plus créatives. En d’autres termes, elle ouvre la voie à davantage de découvertes et d’inventions révolutionnaires.

Pour mettre en œuvre cette stratégie dans votre entreprise, vous devez suivre les cinq étapes du « design thinking » :

– empathie (rechercher/comprendre les besoins des clients),

– définition (énoncer les problèmes et les besoins de vos clients),

 -idéation (réfléchir à des solutions uniques à leurs problèmes),

– prototype (créer les solutions) et, surtout,

– test (les essayer vous-même).

Comment trouver son business model ?

Maintenant que vous êtes avertis de toutes les étapes pour tester votre idée d’entreprise, vous aurez besoin de connaitre et formaliser votre business model.

Mais vous ne pourrez commencer à construire votre business model qu’après avoir tester et valider votre marché, pas avant.

Vous apprendrez ci-dessous ce qu’est et ce que n’est pas un modèle d’entreprise, les modèles d’entreprise les plus courants et, enfin, comment choisir le bon modèle d’entreprise pour votre nouvelle entreprise.

Pour compléter votre lecture : Les 3 secrets du succès : comment gagner de l’argent sur internet en travaillant depuis chez vous ?

 

1. Qu’est-ce qu’un modèle d’entreprise ?

Un business model est une approche que vous adoptez pour gagner de l’argent. Il s’agit de la manière dont vous fournissez de la valeur à vos clients, par le biais de produits ou de services, en échange d’un coût déterminé.

Un modèle commercial est un élément essentiel de toute nouvelle entreprise, car il vous aidera à comprendre votre valeur à long terme.

business model

C’est plutôt le modèle de revenus que vous suivez.

Par exemple, pensez à une entreprise comme Facebook. Elle a commencé par rendre la plateforme entièrement gratuite, et une fois que l’audience a été suffisamment importante, elle a commencé à monétiser via la publicité. Et ce n’est là qu’un des modèles qu’elle aurait pu adopter.

D’autres modèles auraient pu inclure la facturation d’un abonnement mensuel ou la vente de produits et de services.

Souvent, le modèle économique que vous adopterez dépendra de votre marché et de ce qu’il est prêt à payer. Il y a de fortes chances que vous ne vous retrouviez pas avec le même modèle commercial qu’au départ.

Prenez Amazon, par exemple. Aujourd’hui, Amazon AWS est l’un des principaux générateurs de revenus d’Amazon, car il fournit des solutions d’infrastructure en Cloud. Mais, lorsqu’il a été créé, il avait un objectif totalement différent.

 

Il est important de noter qu’un modèle d’entreprise n’est pas un plan d’affaires.

 

Le business model est le cœur de votre business plan, il est plus proche du concept que de la prévision. Le business plan est quant à lui une déclinaison opérationnelle et chiffrée de votre business model.

 

2. Les 9 business plan les plus courants

  • Modèle économique de la publicité.
  • Marketing d’affiliation – modèle économique.
  • Modèle économique du franchisage.
  • Modèle économique Freemium.
  • Modèle économique de la lame de rasoir, aussi appelé Freebie.
  • Modèle économique de la lame de rasoir inversée.
  • Modèle économique de l’abonnement.
  • Modèle économique de l’agence.
  • Modèle économique du commerce électronique.

Voici un aperçu de neuf Business model les plus courants aujourd’hui.

1. Business model de la publicité

Le modèle économique de la publicité existe depuis longtemps.

Si l’imprimé était autrefois le principal support publicitaire, il a radicalement changé au profit des formats en ligne et mixtes.

L’approche est simple : Vous créez du contenu que les gens veulent consommer et vous utilisez des annonces publicitaires pour monétiser votre activité.

Vous ne faites pas payer vos lecteurs ou vos visiteurs, mais vous monétisez leur attention en vendant des espaces publicitaires.

Si vous gérez un site Web, il existe toutes sortes de réseaux publicitaires avec lesquels vous pouvez vous associer pour diffuser des annonces. Dans ce cas, vous êtes généralement payé au nombre de clics ou de vues.

2. Business model du marketing d’affiliation

Le modèle d’affiliation est un autre modèle commercial incroyablement courant et lucratif, surtout en ligne. Avec le marketing d’affiliation, vous recommandez des produits ou des services en échange d’une commission.

Un programme d’affiliation très populaire est le programme Amazon Associates. Une fois que vous avez rejoint ce réseau d’affiliation, vous pouvez promouvoir n’importe quel produit Amazon dans le monde en échange d’une commission.

Au-delà d’Amazon, il existe des milliers d’autres produits et services que vous pouvez recommander en fonction de votre niche et de votre public.

Il existe un nombre incroyable d’études de cas de réussite, notamment Pat Flynn, de Smart Passive income, qui génère des millions de dollars grâce aux ventes affiliées. Ou encore, Adam Enfroy, dont le site, vieux de 9 mois, rapporte plus de 18 000 dollars par mois en revenus d’affiliation.

3. Le Business model de la franchise

La plupart des exemples présentés ici s’appliquent à l’espace en ligne, bien qu’ils puissent également être transposés au monde hors ligne.

Cependant, le modèle économique de la franchise est avant tout un modèle hors ligne.

McDonald’s, Quick  et autres chaînes de restauration rapide sont des franchises. Dans le cas de McDonald’s, plus de 90 % de ses établissements sont franchisés.

4. Le Business model du Freemium

Le modèle économique freemium est un autre modèle que vous connaissez probablement très bien. Il s’agit de donner gratuitement un aspect de votre produit ou service, puis de faire payer la version premium ou les fonctions supplémentaires.

La distinction essentielle avec le freemium est qu’il est gratuit pour toujours. Vous pouvez avoir un grand groupe d’utilisateurs qui ne passent jamais à la version premium.

Il existe une multitude d’exemples de ce type, notamment dans le domaine des logiciels.

Par exemple, Hubspot fait également partie des entreprises proposant des services freemium, puisque son CRM s’avère accessible à tous.. Les outils gratuits sont très puissants et suffiront amplement à la majorité des entreprises.

hubspot freemium

5. Business model de la lame de rasoir

Le modèle économique de la lame de rasoir doit son nom au produit qui a fondamentalement inventé ce modèle. Je parie que vous pouvez deviner de quoi il s’agit ?

Le modèle commercial consiste à vendre un aspect particulier de votre produit à un prix inférieur à son prix de revient – c’est-à-dire à le donner – pour vendre de gros volumes d’un autre composant de ce produit.

L’exemple le plus célèbre de ce modèle est, bien sûr, celui des rasoirs jetables. Ils donnent gratuitement le manche du rasoir et gagnent de l’argent grâce au grand nombre de lames que vous achetez pendant la durée de vie du produit.

Un autre exemple courant est celui des imprimantes. Vous achetez l’imprimante une fois, et vous devez acheter des cartouches d’encre de rechange à maintes reprises (probablement plus souvent que vous ne le souhaiteriez).

6. Business model de la lame de rasoir inversée

Ce modèle économique renverse l’approche ci-dessus.

Au lieu de vendre un produit à faible marge dès le départ, vous vendez un produit à forte marge au départ et proposez la vente de produits à faible marge par la suite.

Avec ces deux produits, vous rejoignez un écosystème de produits.

Par exemple, prenons l’écosystème de produits Apple. Si vous achetez un nouveau MacBook, il y a de fortes chances que vous finissiez par acheter des applications sur l’App Store, des chansons sur Apple Music et peut-être même un iPhone.

Ce modèle garantit un seul (ou plusieurs) achat haut de gamme, suivi d’une série de petits achats sur le long terme.

7. Business model de l’abonnement

Le modèle d’abonnement remonte à l’époque des magazines, des journaux et même de la livraison à domicile de bouteilles de lait.

Vous avez sans doute déjà une poignée de produits par abonnement que vous payez chaque mois.

Netflix, par exemple ?

 

Le processus est simple. Vos clients paient un montant mensuel pour continuer à utiliser votre produit ou service. C’est une pratique très courante pour les entreprises de type SaaS et les entreprises axées sur le contenu.

Par exemple, le Monde dispose d’un paywall qui vous permet de lire quatre articles gratuits par mois, après quoi vous devrez payer un abonnement mensuel pour continuer à lire.

le monde

Netflix est un exemple classique du modèle d’abonnement.

Vous payez votre abonnement mensuel et vous avez accès à l’ensemble de la bibliothèque de streaming.

8. Business model d’agence

Le modèle d’agence consiste à générer des prospects de qualité et à leur vendre des services et des campagnes de marketing. Ce modèle est bien vivant depuis plus de 200 ans. La première agence de publicité a été fondée en 1786 par William Taylor.

L’agence moderne est évidemment très différente des premières agences, mais le processus et le travail sont similaires. Vous gérez des projets liés au marketing pour le compte de plusieurs clients différents.

Ce modèle n’est pas scalable comme  la vente de logiciels d’abonnement, mais il peut néanmoins générer des revenus importants.

 

9. Business model du e-commerce

Le commerce électronique est le secteur de la vente au détail qui connaît la croissance la plus rapide. Lorsque la plupart des gens pensent au commerce électronique, Amazon leur vient généralement à l’esprit.

Mais, avec des outils faciles à utiliser pour les débutants comme WordPress + WooCommerce et OVH, il suffit de quelques jours pour créer votre propre boutique de commerce électronique.

Les exemples de réussite dans le domaine du commerce électronique sont innombrables.

Maintenant que vous avez toutes les étapes pour tester votre idée de startup, vous n’avez plus qu’à suivre la feuille de route pour transformer votre idée en projet réussi. 😉 

Questions fréquemment posées :

[sc_fs_multi_faq headline-0= »h4″ question-0= »Comment savoir si mon idée va marcher ?  » answer-0= »Tant que vous n’aurez pas testé votre idée sur votre marché cible vous ne serez jamais si celle-ci va fonctionner ou pas. Pour tester facilement son idée sur son marché vous devez suivre la méthode lean. » image-0= » » headline-1= »h4″ question-1= »Comment valider mon idée d’entreprise ?  » answer-1= »Après avoir testé votre idée d’entreprise auprès de vos clients potentiels il vous faudra vous poser et vous assurer que l’idée répond bien à un besoin client. Que le client est prêt à payer pour ce genre de service ou produit. Et enfin trouver un élement qui vous différencie vraiment de la concurrence.

Lorsque que vous avez tous les voyants au VERT. Vous pourrez déjà avoir un apercu du marché lorsque vous aurez conduit votre phase RUN à l’étape du testing. » image-1= » » count= »2″ html= »true » css_class= » »]

 

4.2/5 - (17 votes)
WAFA JA

Wafa Ja

Founder & passionnément curieuse

Human explorer & Founder Plandaction.io, Bentrepreneur.fr et Marketingformation.fr

Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j’ai testé (et approuvé) sur mon business ou celui de mes clients. Je partage aussi avec vous mes plus belles découvertes et leçons sur le marketing☺

idée de business en ligne

TOP 1 : Idée de business en ligne à lancer & répliquer

Je suis heureuse de vous présenter cet article concernant l'une des meilleures idée de business en ligne. Dans notre société moderne, où la...
20 idées de création d'entreprise

20 Idées de création d’entreprise à ABSOLUMENT connaître

Vous cherchez une idée de création d'entreprise originale ? Lisez ce qui suit pour découvrir des idées qui vous aideront à créer et à développer une...
Créer un business en ligne sans argent à partir de zéro

Comment créer un business en ligne sans argent à partir de 0

Vous connaissez Johannes Gutenberg ? Il est considéré comme l'inventeur de l'imprimerie à caractères mobiles en métal OK ! MAIS quel est le rapport...
Comment installer wordpress sur ovh

Comment installer WordPress sur OVH en 4 étapes

WordPress est connu comme le créateur de sites Web le plus populaire au monde. Les statistiques les plus récentes montrent que WordPress est la...
créer son entreprise et être salarié

Créer son entreprise tout en étant salarié : ce qu’il faut savoir

Créer son entreprise ET être salarié : ce qu’il faut savoir pour réussir Créer une entreprise alors que l'on est déjà salarié peut sembler...
Comment avoir plus de clients avec plus de trafic

10 erreurs fréquentes commises par les entreprises avant de générer du trafic

Avez-vous des difficultés à générer du trafic ? Si votre réponse est oui, cela signifie que vous vous appuyez peut-être sur les mauvaises techniques...
Comment faire une étude de marché

Entrepreneur : Comment faire une étude de marché soi-même et gratuitement ?

J'ai fait beaucoup d'erreurs dans mon parcours. Certaines erreurs étaient difficiles à éviter, mais l'une des plus grandes et des plus coûteuses...
Entrepreneurs & Lean Startup la recette du succès au 21ème siècle

Entrepreneur & Lean Startup : la recette du succès

La méthodologie du lean startup a pris de l'ampleur ces dernières années, devenant rapidement l'un des principaux modèles pour le lancement d'une...
Proposition de valeur unique

Guide EXCLUSIF : Créer une proposition de valeur unique

Vous avez 4 secondes pour convaincre... Quand vous arrivez sur un nouveau site pour la première fois, vous décidez dans les 4 premières secondes si...
etude de marché 17 ressources à ne pas manquer

Étude de marché : 17 ressources & sources à ne pas rater

Lorsque vous lancez votre entreprise, vous devez avoir une connaissance approfondie de vos clients. En fait, connaître vos clients de fond en comble...

Quelles sont les meilleurs business models à lancer avant 2024 ?

En exclusivité : découvrez les 2 meilleurs business que vous pouvez répliquer dès DEMAIN qui vous permettent de générer des revenus réguliers tous les mois (jusqu’à 6 chiffres) depuis le confort de votre maison.

idée de business à lancer